Pétition
Accueil Actualités 2014 Actualités 2013 Actualités 2012 Actualités 2011 Actualités 2010 Actualités 2009 Actualités 2008 Actualités 2007 Actualités 2006 Actualités 2005 Actualités 2004 Actualités 2003 Actualités 2002 France JDF 2001


Communiqué de l'association Regards de Femmes

 du 19 mai 2005

Note de la rédaction: Dans le cadre de l'affaire Bouziane "un Iman batteur de femmes" qui avait exprimé ses propos dans le magazine Lyon Mag L'association Regards de femmes lance une pétition. En effet, la parution de l'interview a provoqué une levée de bouclier entraînant son expulsion immédiate du territoire Français, plus son retour pour vice de procédure et donc maintenant l'ouverture de son procès. Ce procès va s'ouvrir le 24 mai 2005 à LYON.  Sur le site web de Regards de Femmes vous trouvez toutes les informations pour pétitionner.

 

Des centaines de pétitionnaires soutiennent Regards de Femmes contre l’imam Bouziane

Regards de Femmes, partie civile contre « l’iman batteur de femmes », affirmera la nécessaire protection des lois de la République pour toutes les jeunes filles et femmes vivant sur le territoire, lors du procès du 24 mai 2005, à 14h, au TGI de Lyon, 6° chambre correctionnelle.

Regards de Femmes demandera la condamnation sévère de l’imam Bouziane, polygame, aujourd’hui expulsé du territoire, prévenu de « Provocation directe non suivie d’effet à commettre l’infraction d’atteinte volontaire à l’intégrité d’une personne ».

Justifier les  violences psychiques ou physiques envers les femmes, au nom de traditions ou religions,  c’est exonérer les auteurs, faire vivre sous la menace des jeunes filles et des femmes et nier les droits fondamentaux des personnes.

Regards de Femmes  est soutenue  dans cette action par un grand nombre de personnalités représentatives : des anciennes ministres Yvette Roudy et Corinne Lepage, des élu-e-s , des responsables d’associations féministes, laïques et contre les violences faites aux femmes, françaises ou étrangères, des artistes et écrivains, des citoyens et citoyennes refusant les provocations explicites et délibérées à la discrimination, à la haine ou à la violence.                 

Michèle Vianès
Présidente de Regards de Femmes
06 10 39 94 87


La pétition:

Contre les intégristes légitimant les « batteurs de femmes »

« L’imam » Bouziane doit être poursuivi et sévèrement sanctionné pour les propos tenus aux journalistes de LyonMag et relaté par ce magazine afin, bien évidemment, d’alerter leurs lectrices et lecteurs sur la dangerosité des idées qu’il propage. Justifiant des atteintes à la dignité des femmes par pseudo-légitimation religieuse, il a pu encourager des « batteurs de femmes ».

Les signataires demandent au Procureur de la République auprès du Tribunal de Grande Instance de Lyon d’examiner l’éventuelle complicité de « l’imam de Vénissieux » lorsque des violences commises notamment à l’encontre des femmes, ont pu être exercées au nom de pratiques religieuses.

Nous demandons au Garde des Sceaux que le Ministère Public et les autorités de police judiciaire exercent une vigilance renforcée sur les actes de violences inadmissibles sur fond d’intégrisme religieux.

Nous demandons au Garde des Sceaux et au Ministre de l’Intérieur la même vigilance à l’égard des publications diffusées en France, incitant à la haine et « autorisant » des actes criminels ou délictueux portant atteinte à la dignité et à la sûreté des femmes, ainsi qu’à l’égard des propos et publications diffusés par certains centres de formation d’imams en France.

Nous saisissons le Président de la République et l’ensemble des sénatrices, sénateurs et député-e-s afin de faire évoluer l’arsenal juridique, lacunaire face à ceux qui menacent les principes républicains constitutionnels de laïcité et d’égalité hommes-femmes.

Vianès Michèle, Présidente de "Regards de Femmes", Rhône, Roudy Yvette, Ancienne Ministre des droits des femmes,Paris ;...


Retour au sommaire


  Sedo - Buy and Sell Domain Names and Websites project info: journee-de-la-femme.com Statistics for project journee-de-la-femme.com etracker® web controlling instead of log file analysis